PARTAGER

L’école élémentaire Cité Niakh a abrité ce lundi 27 mai la cérémonie de lancement de la 23ème édition de la Semaine nationale de l’école de base à l’Ief de Saint-Louis commune. Cette manifestation a été un grand moment de mobilisation de la communauté éducative de la ville et d’échange autour du thème de cette année «Synergie d’actions autour de l’école pour améliorer les performances scolaires».
A cette occasion, l‘Ief de Saint-Louis commune, Cheikh Yaba Diop, a invité les différents acteurs à unir leurs efforts pour améliorer les performances scolaires des élèves au niveau de la circonscription. Il rappelle que la Semaine nationale de l’école de base, instituée en 1997 par l’Etat du Sénégal, est un moment d’échange et de partage entre les acteurs de l’école sur les questions majeures du système éducatif.
Il ajoute qu’au-delà du caractère traditionnel, cet évènement symbolique donne lieu de marquer une école de plus en plus tournée vers la qualité, mais aussi au service de la communauté.
Pour atteindre cet objectif et réussir ainsi à construire une école de qualité, il faut nécessairement, selon l’Ief de Saint-Louis commune, une synergie d’actions comme indiqué dans le thème entre les différents acteurs que sont les parents d’élèves, les enseignants et les partenaires techniques et financiers. Dans le même sens, Cheikh Yaba Diop a invité parents d’élèves, enseignants et autres acteurs du système éducatif local à s’engager davantage pour la réussite du programme «Lecture pour tous», déroulé depuis le début de cette année dans l’académie de Saint-Louis. «Sa pérennisation dépendra de la réussite de son expérimentation à l’Ia de Saint-Louis», a souligné M. Diop qui n’a pas manqué de magnifier l’engagement du pool d’inspecteurs et du personnel de l’Ief à ses côtés pour relever les défis. Le président de l’Union départementale des associations de parents d’élèves, le représentant de Plan Saint-Louis, la représentante du maire de Saint-Louis, la première adjointe Aïda Mbaye Dieng ont tous réitéré leur engagement à soutenir le système éducatif dans le sens voulu par les autorités académiques au plus haut niveau. L’Etat du Sénégal, par le biais du ministère de l’Education nationale, organise depuis 1997 la Semaine nationale de l’école de base pour «ouvrir une page de réflexion et d’échange élargie autour d’un certain nombre de problèmes qui intéressent l’école sénégalaise». A Saint-Louis, l’Ief a élaboré un plan d’actions qui lui permettra durant toute la semaine de superviser des activités déroulées au niveau des écoles.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here