PARTAGER

Abdoulaye Baldé prépare les Législatives. Le week-end dernier, il était au stade Mawade Wade de Saint-Louis, transformé en tribune politique. Accueilli par ses militants fortement mobilisés à l’occasion de la finale de la zone 9 de l’Odcav dont il était le parrain, le leader de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) a déclaré : «Je suis venu apporter un message de massification et d’organisation de notre parti qui est un jeune, mais grand parti.» Et en direction des prochaines élections, il a invité ses camarades à aller s’inscrire «massivement» sur les listes électorales. Le maire de Ziguinchor dit compter d’abord sur les «propres forces» de son parti, mais ne ferme pas la porte à des alliances. «Aujourd’hui, ce sont des équipes qui gagnent en général les élections et non des partis pris individuellement», a-t-il dit, soulignant que l’Ucs a déjà reçu «plusieurs propositions» qu’elle examinera «minutieusement avant de procéder à un choix conforme à son offre politique, à ses intérêts et à ceux de notre pays».
Abdoulaye Baldé s’est par ailleurs prononcé sur la crise politique en Gambie en invitant Yahya Jammeh à rendre le pouvoir dans la paix. «Le Président Jammeh a beaucoup fait pour la Gambie, mais le Président Adama Barrow est un digne fils de la Gambie qui va continuer le travail. Nous ne pouvons que prier pour que la paix règne dans ce pays, car quand la Gambie éternue, le Sénégal tousse», a déclaré le président de l’Ucs qui dit avoir beaucoup apprécié le discours du président de la République Macky Sall qui a souhaité «une sortie honorable» pour le Président Jammeh.
cdiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here