PARTAGER

Des produits contrefaits d’une valeur de plus d’un milliard de F Cfa ont été incinérés hier à Saint-Louis. Une activité qui entre dans le cadre de la lutte contre la vente des produits impropres à la consommation à l’approche de la fête de Tabaski, explique l’adjoint du gouverneur chargé des Affaires administratives.

A la suite de saisies opérées par la police, la gendarmerie, la douane, le service d’hygiène et le service du commerce de Saint-Louis, des produits contrefaits ont été incinérés hier sous la supervision de l’adjoint du gouverneur chargé des Affaires administratives d’une valeur totale de plus d’un milliard de F Cfa. Ces produits sont composés, selon Khadim Hann, de produits impropres à la consommation d’une part et d’autre part de drogue, de carburant et de médicaments. Il s’agit de 3 mille kg de denrées alimentaires dont des produits laitiers, de la boisson sucrée et alcoolisée et de l’huile. Selon Khadim Hann, ils continueront à être retirés du marché par les services compétents pour assurer la protection des populations surtout en cette veille de Tabaski où le marché est inondé de toutes sortes de marchandises.
Les populations de la commune de Saint-Louis, qui est une porte d’entrée de produits frauduleux, venant principalement de la Mauritanie, demeurent exposées à la consommation de ces produits nuisibles à la santé que certains commerçants véreux essaient de ventiler dans le marché.
cndiongue@lequotidien.sn  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here