PARTAGER

En visite à Saint-Louis dans le cadre de la préparation à la reprise des cours pour les élèves en classe d’examen, le ministre de l’Education nationale se dit rassuré. Mamadou Talla, qui a salué l’engagement des enseignants qui ont décidé de répondre à l’appel de leur pays, a fait savoir que le protocole sanitaire guidera toutes les actions du ministère et de ses démembrements.

Rien n’altère la détermination de Mamadou Talla, malgré les conditions chaotiques du convoyage : «Ce que j’ai vu à Rufisque, Thiès, Dakar et Louga, je l’ai vu aussi à Saint-Louis et je suis donc rassuré.» Dans son discours, il a été élogieux envers les enseignants qui ont évidemment pris des risques sanitaires pour rallier leur poste. «Les enseignants ont répondu avec engagement à l’appel du président de la République et de la Nation», dit-il en rappelant que ces hommes, qui constituent le premier intrant de l’école, «ont volontairement décidé, et malgré la convocation tardive, de répondre à l’appel du chef de l’Etat alors qu’il n’était pas évident de réussir le pari de faire voyager plus de 1 997 enseignants à travers le Sénégal». Il a loué dans la même lancée l’attitude de tout le corps enseignant qui s’est aligné sur le personnel sanitaire et sur les forces de sécurité pour jouer sa partition. «Cela constitue une fierté», persiste M. Talla qui a salué la contribution des collectivités territoriales à la désinfection et au nettoiement des écoles et la mise à disposition de matériels destinés à préparer la reprise pour assurer la sécurité du personnel et des élèves.

Le protocole sanitaire mis en avant
Dans le même sillage, le ministre de l’Education nationale a insisté sur le respect du protocole sanitaire qui conditionne la reprise et la poursuite des cours dans les écoles. «Nous avons comme préoccupation et comme focus le protocole sanitaire. C’est le protocole sanitaire qui va guider, qui organise pour nous, qui nous détermine et qui va nous dire comment ouvrir», martèle Mamadou Talla.
A Saint-Louis, il a distribué 67 mille 500 masques, des thermo-flashs, du savon, du gel hydro-alcoolique, du matériel de lavage des mains. Sans oublier, promet-il, que les Ief recevront aussi des dupli-copieurs d’une capacité de 14 mille copies l’heure. Il dit : «Les bases d’une bonne reprise sont jetées.»
En réaction, le maire de Saint-Louis, Mansour Faye, a annoncé un appui de sa municipalité qui a offert 15 mille masques, 46 thermo-flashs aux 46 écoles de la vieille ville. A Saint-Louis, 45 mille 937 élèves sont concernés par cette reprise, soit 18 mille 535 candidats au Cfee et à l’entrée en 6e, 18 mille 535 pour le Bfem et 9 505 pour le Bac. En plus, 1 997 enseignants ont déjà rejoint leurs postes respectifs, 151 mille 050 masques sont aussi prévus dont 99 mille 348 pour les élèves et 51 mille 702 pour le personnel, 3 464 lave-mains, 2 291 thermo-flashs et 10 gels alcoolisés par établissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here