PARTAGER

12 membres de l’opposition ont été arrêtés hier par la police locale à Saint-Louis dans le cadre des manifestations contre le vote de la loi sur le parrainage. Ces derniers avaient bravé l’interdiction du préfet sur toute l’étendue du territoire communal. Plusieurs dizaines de personnes se sont regroupés à l’avenue Général De Gaulle, la plus fréquentée de la ville et qui jouxte le plus grand marché de la commune, pour montrer leur désaccord avec ce projet du gouvernement. La police qui avait quadrillé la ville dès les premières heures de la matinée est vite intervenue pour mettre la main sur ces responsables de l’opposition dont Pape Guèye dit Papis de Pastef/Les Patriotes, Papa Laroumar du Mpc/L, Aïda Fall du mouvement And doolél Khalifa et Djibril Sakho du Pds. Plusieurs grenades lacrymogènes ont été également lancées par la police pour disperser les manifestants qui ont réussi à perturber la circulation pendant plus d’une trentaine de minutes.
Ces leaders de l’opposition ont finalement été libérés dans la soirée. Auparavant, cette libération avait été exigée par les membres de l’opposition qui ont fait face à la presse en fin de matinée, après avoir fait le pied de grue devant le commissariat central de Saint-Louis. Abdoulaye Ndoye et ses camarades ont dénoncé la répression de leur marche et l’arrestation de certains d’entre eux.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here