PARTAGER

La troisième édition du tournoi de football, organisé par le Centre Régional des Œuvres Universitaires de Saint-Louis (Crous), a été lancée ce mardi au complexe sportif de l’Université Gaston Berger (Ugb) en présence des autorités universitaires et de toutes les délégations. Près de 1 000 jeunes de quatre pays participeront à ces joutes sportives du 24 au 30 avril.

Selon Ibrahima Diao, directeur du Centre Régional des Œuvres Universitaires de Saint-Louis (Crous), initiateur du tournoi, cette 3ème édition du Tuifoot qui intervient à la veille de la célébration de la «semaine de l’étudiant», pour renforcer un capital intellectuel, culturel et sportif au sein de l’Université, s’inscrit dans la pérennisation d’une manifestation porteuse d’amitié et de fraternité chez les étudiants de la sous-région. «Depuis la création de l’Uni­versité Gaston Berger, souligne-t-il, le sport est une réalité car les autorités universitaires ont très tôt compris l’apport du sport dans le renforcement de la cohésion, dans l’amélioration de la santé, dans la qualité de vie des acteurs, mais aussi le sport est un outil d’éducation et de formation à la citoyenneté.» Il ajoute que «nous aussi, nous avons compris, après les Grecs, qu’un intellectuel doit être fort physiquement et intellectuellement». Le directeur du Crous, qui s’est réjoui de la présence hautement significative des Universités amies : de la République Islamique de Mau­ritanie, du Mali, du Cap-Vert, de la Gambie et du Sénégal, engagées à promouvoir la mobilité inter universitaires et à renforcer l’intégration des populations africaines, a par ailleurs souligné que «les modestes infrastructures» de l’Université Gaston Berger (Ugb) permettent néanmoins aux étudiants, une bonne pratique sportive dans le campus. Ce qui a conduit à de belles performances obtenues dans certaines disciplines comme le basket-ball, sacré champion et Vice-champion du Sénégal à plusieurs reprises, avant d’assurer que les autorités de l’Ugb sont en train de mobiliser leur énergie pour que le volley Ball, le judo, le karaté, l’athlétisme, le football soient hissés au firmament du sport sénégalais.
Plus de 1 000 étudiants venant de 4 pays (Cap-Vert, Gambie, Mali, Mauritanie) plus le Sénégal avec ses Universités et Instituts privés de formation, vont rivaliser durant une semaine. En plus du football, il y aura des disciplines comme le karaté, le hand Ball et la lutte. Un panel sur le thème : «Le statut de l’étudiant dans le sport de haut niveau», animé par Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement Su­pé­rieur et de la recherche va clôturer l’évènement, le 30 avril. Le ministre des Sports, Matar Ba, sera aussi de la partie. La marraine de cette édition est Mme Judite Medina Do Nasci­miento, Rectrice de l’Université du Cap-Vert.
cndiongue@lequotidien.sn