PARTAGER

Les familles des pêcheurs touchées par l’érosion côtière provoquée par l’avancée de la mer à Saint-Louis, au niveau de la Langue de Barbarie, seront relogées dans la commune de Gandon à l’entrée de la capitale du Nord, a annoncé, mardi, le maire de la capitale du Nord, Mansour Faye.
Ces pêcheurs, de même que les familles de leurs homologues expulsés il y a quelques semaines de Mauritanie où ils opéraient jusque-là, seront également réinstallés dans des habitations de la Aone d’aménagement concertée (Zac) située à Ngalène, également aux environs de Saint-Louis, a-t-il promis.
Selon lui, des concertations sont en train d’être menées entre la mairie de Saint Louis et celle de Gandon, mais aussi avec le ministre du Renouveau urbain et du cadre de vie, afin que des parcelles soient mises à la disposition des populations victimes, pour les reloger confortablement.
Le maire de Saint-Louis en a fait l’annonce, lors de la signature de la convention de concession et de sous-concession du complexe de transformation et de valorisation des produits halieutiques de «Goxu Bacc», laquelle a été paraphée par la mairie de Saint-Louis au ministère de la Pêche et de l’économie maritime, au profit de groupements regroupant des femmes de Saint-Louis.
Mansour Faye, par ailleurs ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, s’est réjoui de «l’issue heureuse des concertations» avec les différents acteurs concernés, à savoir les représentants des familles des victimes de l’érosion côtière et les pêcheurs expulsés de Mauritanie.
Une commission travaille «de manière transparente, pour arriver à identifier à terme, les 529 familles» de pêcheurs rapatriés de Mauritanie, a indiqué M. Faye, se félicitant des mesures annoncées par les pouvoirs publics pour «des solutions durables aux problèmes des pêcheurs de Saint-Louis».
La présidente des femmes transformatrices de produits halieutiques de Saint Louis, Gnagna Seck, a de son côté invité les actrices de ce secteur «à s’engager dès maintenant pour relever le défi du travail», après la mise à disposition de ce complexe moderne dédié à la transformation des produits halieutiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here