PARTAGER

La matinée d’hier a été marquée par l’arrestation du colonel Abdourahim Kébé par la police à la place Pointe-à-Pitre à l’entrée du quartier de Guet-Ndar. Alors qu’il s’entretenait avec un groupe de jeunes pêcheurs dans le but de faire une médiation pour trouver une solution à la situation conflictuelle qui prévaut depuis mardi, l’ancien secrétaire national chargé de la Défense du parti Rewmi a été conduit sous une forte escorte policière au commissariat de l’île où il a été entendu, puis libéré dans la soirée. De sources concordantes, il lui était reproché d’avoir organisé un rassemblement sans l’avoir déclaré au préalable. Abdou­rahim Kébé a été un responsable du parti Rewmi de Idrissa Seck. Il a été arrêté au lendemain de l’élection présidentielle suite à un post sur son compte Facebook qualifié d’«in­ci­tation à la rébellion» avant d’être libéré. En juin dernier, il avait annoncé avoir gelé ses activités dans ce parti. Il y a quelques jours, il semblait se rapprocher du leader de Pastef, Ousmane Sonko, qu’il a reçu lors de sa dernière visite à Saint-Louis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here