PARTAGER

Après Dakar et Thiès, Saint-Louis prépare sa «Nuit de l’émergence» prévue le 28 juillet prochain. Les femmes de Benno bokk yaakaar (Bby) ont rencontré, dimanche, dans ce sens, leurs camarades de la Vieille ville. La délégation composée de Ndèye Marième Badiane, Adji Mergane Kanouté, a annoncé la présence de 3000 femmes issues de toute la région avec pour mission de rendre visibles les «réalisations» de leur candidat, Ma­cky Sall. Les femmes de la majorité ont rappelé que cette initiative est une occasion pour tous ceux qui gèrent un ministère ou un programme de l’Etat d’expliquer avec une vidéo à l’appui, toutes les réalisations faites par le chef de l’Etat depuis son accession à la magistrature suprême. Ainsi, après Dakar et Thiès, villes dans lesquelles elles s’étaient fixé un objectif de 1000 participants, cette fois-ci les femmes de la coalition au pouvoir veulent, avec la participation des trois départements, atteindre un objectif de 3000 participants. Pour ce faire, la manifestation se tiendra à la place Faidherbe au cœur de la ville de Saint-Louis. Pour la présidente du mouvement des femmes de l’Apr, «il n’y a désormais qu’un seul parti, Benno, un seul candidat, le Président Macky Sall, et un seul objectif, la réélection de ce dernier en 2019».
Pour Mansour Faye, coordonnateur départemental de l’Apr à Saint-Louis, venu prêter main forte aux femmes de Bby, la «Nuit de l’émergence» sera un «grand moment d’échanges» sur tout ce que le Président Macky Sall a réalisé depuis 2012. Le maire de Saint-Louis a profité de cette rencontre préparatoire pour jeter de grosses pierres dans le jardin de l’opposition. «Cette démarche des femmes de Bby est une démarche responsable qui n’a rien à voir avec cette opposition de la rue, sans programme ni ambition.»
cndiongue@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here