PARTAGER

On dirait que c’est la saison des saisies pour les Gabelous : «les éléments de la Brigade mobile des Douanes de Kédougou, subdivision des Douanes de Kédougou, ont saisi, le vendredi 29 novembre 2019 lors d’un contrôle routier, deux défenses d’éléphant d’un poids total de 11,5 kg en provenance du Mali et convoyées par un apprenti à bord d’un bus affrété par une compagnie étrangère privée de transport», informe le Bureau des relations publiques des Douanes. Comment l’opération s’est déroulée ? «Après la découverte de la marchandise par les éléments de la Douane à Kédougou, une opération livraison surveillée a été effectuée avec succès grâce à une parfaite coordination et une mutualisation des moyens des services de la subdivision des Douanes de Kédougou, du Bureau des investigations criminelles et des stupéfiants de la Direction du renseignement et des enquêtes douanières sous la supervision du Parquet de Kédougou. Cette opération a permis d’appréhender et d’arrêter à Dakar le destinataire réel. La valeur marchande des défenses d’éléphant saisies est estimée à 18 830 000 francs Cfa. Les deux prévenus sont mis à la disposition de la justice», explique la Douane.
Par ailleurs, les agents du poste des Douanes de Nianaw, subdivision de Kolda, ont saisi 66 Kg de chanvre indien le 1er décembre 2019 à 3 heures du matin. «La saisie a eu lieu à Médina Manda dans l’arrondissement de Pata. La marchandise prohibée était transportée à bord d’une moto sous forme de colis (sacs remplis de plaquettes de chanvre indien). Au cours de l’opération, le chef de Poste Ousseynou Sèye et ses éléments ont également mis la main sur la moto qui servait au transport de produit prohibé», renchérissent les Gabelous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here