PARTAGER

L’étudiant Mohamed Niang, arrêté en compagnie de 3 de ses camarades en possession de drogue, risque 2 ans de prison ferme. Il est poursuivi pour le délit d’offre ou cession de chanvre indien. Pour les autres, à savoir Mamadou Senghor, Martial Sané et Mouhamed Diédhiou, le procureur a requis 1 mois d’emprisonnement ferme pour détention et usage de chanvre indien. Hier, la défense a plaidé une application bienveillante de la loi pénale. Pour Niang, les avocats ont demandé la disqualification des faits en détention en vue de l’usage. C’est une quantité de 250 g qui a été saisie dans la chambre et plus de 100 mille francs Cfa trouvés avec Mohamed Niang. Le jugement sera rendu le 29 novembre prochain.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here