PARTAGER

Du nouveau dans l’affaire du vol des munitions de l’Armée sénégalaise à Pékesse. En effet, Cheikh Lô et ses collaborateurs, Dame Diop et Serigne Saliou Ndiaye, tous les trois arrêtés dans l’affaire dite de la saisie des 750 munitions de l’Armée sénégalaise à Pékesse, ont été présentés au procureur hier lundi, en début d’après-midi, informent des sources de Seneweb. Qui rapportent qu’ils ont finalement bénéficié d’un retour de Parquet, «le temps qu’il soit désigné un juge en charge de l’instruction». Mais «ils devront normalement retourner devant le procureur dans les prochaines heures».
L’on nous informe toutefois que de «fortes manœuvres» sont no­tées, surtout dans le milieu mara­boutique pour certainement tenter de tirer d’affaire les mis en cau­se.
La gendarmerie avait procédé la semaine dernière à une nouvelle saisie de 750 munitions de l’Armée à Pékesse. Cheikh Lô, un grand no­table, proche du khalife de Da­rou Mousty, a été arrêté avec deux de ses collaborateurs, Dame Diop et Serigne Saliou Ndiaye, qui con­vo­yaient les armes à Darou Mous­ty.
Devant les enquêteurs, ils ont soutenu avoir acheté les armes dans une armurerie de Dakar, appartenant à des Libanais. Quid de la destination de ces munitions ? M. Lô avait déclaré qu’elles étaient destinées à des manifestations religieuses lors desquelles on tire des balles en l’air.
Le Parquet avait ouvert une information judiciaire.
Seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here