PARTAGER

Pour sa cinquième édition, le Festival Gorée cinéma rassemble projections en plein air, expositions et performances musicales live. Cette programmation est conçue autour de la notion de «contemporéanité africaine».

La cinquième édition du Festival Gorée cinéma aura lieu du 1er au 16 novembre. Elle va rassembler projections en plein air, expositions et performances musicales live. Cette année, le Festival Gorée Cinéma a souhaité composer une programmation autour de la notion de contemporanéité africaine. Ce catalogue est en effet «une fresque qui illustre la richesse de la création audiovisuelle conçue autour des cultures d’Afrique et de ses Diasporas», lit-on à travers un communiqué. Les organisateurs du festival ont voulu être sélectifs. Près de 500 propositions de films ont été soumises via l’appel à films lancé cet été. Les 30 œuvres cinématographiques retenues contribueront au narratif que le festival propose pour cette édition autour de la thématique Africa Tey (L’Afrique aujourd’hui). Ces films sont agencés en 3 cycles qui donnent ainsi le tempo de l’agenda du festival : Diaspora, Exodus et Africa Tey.
A noter que l’exposition se concentre sur deux disciplines plastiques : la photographie et le graffiti. Et le jeune photographe Khalifa Hussein que l’on définit comme étant  «capable de présenter la réalité en se servant de son objectif tantôt pour y faire miroiter ses imaginaires, tantôt pour se glisser parmi la foule», sera de la partie. Côté musique, l’artiste sénégalais Alibeta (Saliou Waa Guendoum Sarr) est fortement attendu.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here