PARTAGER

Nouveau sélectionneur des Fennecs d’Algérie, l’entraîneur espagnol, Lucas Alcaraz, va toucher 60 mille euros par mois, soit environ 39 millions de francs Cfa. Il sera sans doute le sélectionneur le mieux payé du continent africain.

Lucas Alcaraz est le nouveau sélectionneur des Fennecs d’Algérie. L’entraîneur espagnol a été officiellement nommé par la Fédération algérienne pour prendre en main les Verts pendant les deux prochaines années.
Son ambition est de qualifier l’équipe au moins pour les demi-finales de la Can 2019. Et selon nos confrères du site Le Buteur, le successeur du Belge George Leekens va toucher 60 mille euros par mois, soit environ 39 millions de francs Cfa. Il sera sans doute le sélectionneur le mieux payé du continent africain.
Fraîchement nommé sélectionneur de l’Algérie, Lucas Alcaraz va entrer dans le vif du sujet d’ici peu. Le technicien espagnol va livrer son premier match officiel à la tête des Fennecs lors de la première journée éliminatoire de la Can 2019 en juin face au Togo. Mais avant d’affronter les Eperviers, les Verts d’Algérie vont affronter la Guinée en amical. «Nous allons affronter la Guinée pour préparer le test face au Togo. Cette rencontre se jouera une semaine avant ce premier rendez-vous des qualifications. La date de ce match n’a pas encore été fixée», a affirmé l’Espagnol lors d’un entretien accordé à Algérie presse.

Alcaraz commence sur la pointe des pieds
Le nouveau sélectionneur de l’Algérie, Lucas Alcaraz, entend commencer en douceur. Ainsi, le technicien espagnol s’en remet à son employeur, la Fédération algérienne pour deux des grandes questions qui occupent le début de son mandat : le choix d’un adjoint local et le lieu de domiciliation des matchs des Fennecs.
«Le renforcement du staff technique par deux techniciens locaux : entraîneur adjoint et entraîneur des gardiens est du ressort exclusif de la Faf, rien n’a été décidé en ce sens. Je suis prêt à accepter n’importe quelle décision et les noms qui vont intégrer le staff technique. Mais au jour d’aujourd’hui, je ne connais pas encore l’identité de ceux avec qui je mènerai ma mission», a expliqué l’ancien coach de Grenade. Le nom de Kheireddine Madoui, en fonction à l’Es Sétif, mais prêt à collaborer, et celui de Anthar Yahia, directeur sportif à l’Us Orléans, circulent notamment pour le poste d’adjoint. L’heureux élu devra collaborer avec l’autre fidèle adjoint de Alcaraz, Jesus Canadas, et Miguel Angel Cam­pos, le préparateur physique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here