PARTAGER

Au Parti démocratique sénégalais (Pds), on ne fait pas de quartier au premier des Sénégalais. Le Président Macky Sall ne dira pas le contraire, lui qui demeure la principale cible des affidés de Me Abdoulaye Wade. Toujours radical à propos de Macky, Me El Hadj Amadou Sall a employé hier le ton de la raillerie pour s’en prendre au chef de l’Etat. Tout y est passé : de la bourde diplomatique du Palais au statut du chef de l’opposition, en passant par le slogan à la mode, le «fast tract» et les silences assourdissants des deux principaux alliés de Macky : Niasse et Tanor. Des Sall railleries, il n’en manquait pas du tout hier à l’ex-garde des Sceaux de Wade.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here