PARTAGER

Au moins, une vingtaine d’entreprises françaises exerçant dans le secteur de l’aviculture sont attendues au Salon international des industries techniques et agroalimentaires (Siagro), prévu à Dakar du 13 au 16 mars prochain au Centre international de commerce extérieur du Sénégal (Cices). La France interviendra à travers l’Association pour le développement des échanges internationaux de produits et techniques agroalimentaires (Adepta) qui regroupe 200 entreprises françaises et qui les aide à faire connaître leurs capacités en termes d’innovation et d’équipement. Au cours de ce Siagro, les entreprises sénégalaises et françaises vont travailler sur les questions sanitaires, d’emballage, de marketing, selon le président de l’Adepta. «Nous serons le pavillon le plus important», a promis François Burgaud hier en conférence de presse, en prélude à cette rencontre internationale d’échanges.
M. Burgaud garantit ainsi des opportunités aux entreprises sénégalaises du secteur de l’aviculture, mais aussi celles travaillant dans la chaîne de froid, de l’emballage et dans la génétique animale. Aussi, est-il prévu à l’occasion du Siagro un atelier technique d’une journée qui réunira les acteurs sénégalais et français pour parler des questions relatives à l’aviculture. «On a cette idée de réunir le Siagro et la Fiara qui aura lieu une semaine plus tard après le Siagro. Nous avons bon espoir d’y arriver dans deux ans», rêve François Burgaud.
Grâce au dynamisme du secteur avicole au Sénégal et de l’importance de ce même secteur en France, l’Adepta a noué un partenariat avec l’Interprofessionnel avicole du Sénégal (Ipas).
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here