PARTAGER

Invité spécial sur la chaine camerounaise Canal 2 International, ce mercredi, Samuel Eto’o s’est exprimé sur les élections à la Caf mais également sur ses relations avec le président de la Fifa, Gianni Infantino, pour qui il voue une grande admiration.

Départ de Hayatou
«Il faut tout d’abord féliciter le président Issa pour tout ce qu’il a apporté au football international. Certains ont critiqué une de mes sorties en disant que j’étais contre le président. Je ne suis pas contre le président. Il a travaillé, mais il y a des jeunes qui arrivent, qui ont de nouvelles idées. Si le président avait été réélu, ce qu’on souhaitait c’est que ces jeunes intègrent cette équipe. A quel moment ces jeunes pourront-ils apporter leurs idées, qu’ils soient écoutés, qu’ils essaient de changer quelque chose ?»
Relation avec Infantino
«Je crois au président Infantino, j’ai eu à discuter avec lui. Ce qu’il proposait pour l’Afrique m’allait. Je ne suis pas égoïste. Dès lors qu’il y a un grand intérêt pour l’Afrique, je m’aligne. La seule chose qui m’intéresse c’est que notre continent évolue.»
Chantier de Ahmad Ahmad
«Nous savons qu’en Afrique aujourd’hui le football ne se voit qu’au niveau international. Nous parlons de nos Equipes nationales, nous ne parlons pas de nos championnats qui normalement doivent être la base du football africain. Nos championnats sont presque inexistants. On a de grandes nations de football, mais de piètres championnats.»
Avec Camfoot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here