PARTAGER

L’affaire Espérance de Tunis-Wydad de Casablanca continue de défrayer la chronique. Dernier épisode en date : la mise à l’écart des responsables marocains et tunisiens des commissions de la Caf durant la Can 2019. Cette décision de l’instance panafricaine intervient quelques jours après le scandale lors de la finale retour de la Ligue des Champions.
La Caf a préféré écarter les Marocains et les Tunisiens pendant le tournoi pour éviter une quelconque confrontation qui risquerait de nuire à l’image de l’événement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here