PARTAGER

Si le combat Balla Gaye 2-Gris Bordeaux a été apprécié par les amateurs, malgré la victoire par avertissement accordée au premier, les deux lutteurs ont toujours du mal à contenir leur colère. Et cela, après les sanctions financières de plus de 5 millions Cfa, du Comité national de gestion de la lutte (Cng), à leur encontre. Lors de leur dernier face à face hier, les deux lutteurs n’ont pas manqué de faire part de leur indignation. Surtout le «3e Tigre de Fass», visiblement plus outré par la démarche du Cng de lutte. Après avoir jugé «inadmissible» les 5 millions 100 mille défalqués sur son cachet, Gris Bordeaux se désole que cela se passe souvent lors de ses combats les plus alléchants. «Contre Eumeu Sène, on a retenu 4 millions Cfa. J’ai perdu plus de 5 millions contre Balla Gaye 2. Cette somme pouvait aider à payer mes dettes. Il y a lieu de revoir à la baisse les sanctions financières. On en souffre trop», s’est indigné le lutteur de Fass.
Dans la même veine, Balla Gaye 2, qui a perdu 5 millions 170 mille Cfa, dira qu’il va engager le combat pour dénoncer cette mesure du Cng. «Si mes autres collègues lutteurs veulent mener le combat, je suis prêt à répondre. Ce sont de gros montants et les lutteurs souffrent terriblement de cela. C’est déjà très difficile pour un lutteur de préparer un combat avec tout ce que cela exige comme charges. Il faut qu’on réfléchisse sur la question et qu’on trouve une solution», dira le lutteur de Guédia­waye.

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here