PARTAGER

A l’heure où l’élection du nouveau président de la Caf approche, Ahmad Ahmad, le président sortant, prend un boomerang à la figure. Le patron du football africain vient d’être suspendu par la Fifa pour une durée de 5 ans.

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour le dirigeant malgache, Ahmad Ahmad. Actuel­lement en quarantaine parce qu’il a été testé positif au Covid-19, il vient d’être suspendu par le président de la Fédération international de football association (Fifa), Gian­ni Infantino, pour un détournement de fonds.
En effet, la Commission d’éthique de la Fifa a suspendu pour cinq ans le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, lui infligeant de surcroît une amende de 185 mille euros, soit 120 millions 250 mille francs Cfa.
Le dirigeant malgache de 60 ans, à la tête du football africain depuis mars 2017 et candidat à un deuxième mandat, avait par ailleurs été placé en garde à vue pour des soupçons de corruption en juin 2019 à Paris. Le verdict vient de tomber, il écope de 5 ans de suspension par l’instance internationale. Il a été suspendu pour avoir détourné une grosse somme d’argent depuis sa prise des commandes de l’instance africaine de football.
Ahmad Ahmad ne pourra pas être candidat à sa propre succession en mars prochain à Rabat (Maroc). La voie est donc ouverte pour Jacques Anouma (Côte d’Ivoire), Augustin Senghor (Sénégal), Patrice Motsepe (Afrique du Sud) et Ahmed Yahya (Mauritanie) pour sa succession à la tête de l’instance africaine.
Avec Afrikmag

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here