PARTAGER

La rencontre entre le Paris Saint-Germain et Marseille, lors de la troisième journée de Ligue 1 (0-1), continue de faire grand bruit. Responsable d’un crachat en direction de Alvaro Gonzalez, Angel Di Maria a rendez-vous avec la commission de discipline ce mercredi soir comme on vous l’annonçait.
Les circonstances pourraient même être aggravantes si la commission juge à travers les images que ce crachat a atteint le défenseur espagnol. Pour cela, l’ailier argentin risque entre un et six matchs de suspension mais devrait selon les informations révélées par Le Parisien écoper entre trois et quatre rencontres. Pour cela, il ne devrait revenir qu’après la trêve internationale d’octobre.

Neymar aussi risque gros
La sanction pourrait être plus corsée pour Alvaro suite à son altercation avec Neymar. Le Brésilien, qui avait vu rouge, a d’ailleurs accusé le défenseur marseillais de racisme à son encontre. Pourtant, l’ancien joueur du Barça est lui aussi dans le collimateur. Les deux hommes pourraient même ne pas rejouer avant 2021.
Alors que la Commission de discipline s’était montrée plutôt clémente envers la star brésilienne, Neymar, en lui infligeant trois matchs de suspension (dont un avec sursis), il pourrait voir son cas s’aggraver. En effet, le dossier est encore en instruction mais la Ligue ne devrait pas tarder à statuer, affirme le quotidien L’Equipe.
Elle devrait communiquer sa décision dans une ou deux semaines et les deux hommes risquent jusqu’à dix matchs de suspension. Autrement dit, ils pourraient manquer le reste de l’année 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here