PARTAGER

Décidemment, Lac de Guiers 2 ne va pas oublier de sitôt son combat perdu face à Modou Lô. Le lutteur de Guédiawaye, non content de se voir défalqué de son reliquat la somme-record de 7 millions Cfa, vient d’enregistrer une nouvelle sanction d’un an de suspension.

Le Cng de lutte a encore frappé. Le lutteur Lac de Guiers 2 a été suspendu un an ferme. En clair, le Walo-walo n’a pas le droit d’honorer un combat officiel. Le quotidien Sunu Lamb, qui donne l’information, précise que Lac 2 a été entendu samedi 3 mars par le Cng. Lors de son audition, il était accompagné de son manager, Mouhamed Aly, et d’un responsable de son écurie.

Mouhamed Aly : «1 an de suspension, c’est trop !»
Le chef de file de l’écurie Walo paie ses sorties maladroites au lendemain de sa défaite face à Modou Lô. Très remonté, Lac 2 avait fait des tirs groupés sur les consultants, les communicateurs traditionnels et même le gouvernement qui, selon lui, manquaient d’impartialité et souhaitaient sa chute.
Joint hier, Mouhamed Aly juge «lourde», la sanction d’un an infligée par la Commission de discipline du Cng à son poulain. «1 an de suspension, c‘est trop pour Lac 2», a déploré son manager qui révèle que «l’écurie est en train de s’activer pour ramener le Cng à réduire la peine». «Nous sommes en train d’y travailler. Et on compte déposer une correspondance dans ce sens sur la table du Cng. Nous comptons aller à la rencontre du Cng pour solliciter sa clémence», a indiqué l’ancienne gloire de la lutte.

Jamais épinglé pour indiscipline
Faut noter que Lac 2 et son camp avaient pris le soin de présenter leurs excuses au président du Cng, le Dr Alioune Sarr, et sa structure. Mais apparemment cette démarche n’a été prise en compte par l’instance dirigeante qui a eu la main lourde à l’encontre du lutteur qui, il faut le dire, n’a jamais été épinglé par un cas d’indiscipline. Loin d’être un récidiviste, Lac 2 pouvait bénéficier d’une certaine clémence après avoir publiquement présenté ses excuses, plaident certains.
Mais une chose est sûre : Lac 2 ne va pas oublier de sitôt son combat contre Modou Lô. Battu sur décision arbitrale (cumul d’avertissements), le lutteur de Guédiawaye s’était déjà vu défalquer de son reliquat la somme-record de 7 millions Cfa. Avant d’enregistrer une nouvelle sanction avec cette suspension d’un an ferme.
Sur l’impact de cette sanction sur la suite de la carrière de son lutteur, Mouhamed Aly relativise pour soutenir que son poulain «a connu pire avec son combat contre Modou Lô resté presque plus d’un an avant d’être disputé». «Ce n’est pas la lutte qui peut faire vivre son homme», a philosophé l’ancienne gloire qui rappelle avoir été sanctionné durant 7 mois pour avoir refusé de reprendre un combat contre Mame Ndieum­bane qu’il estimait avoir battu de manière nette et claire.
Par le passé, la Commission de discipline du Cng avait aussi eu la main lourde en sanctionnant pendant trois ans Mohamed Ndao Tyson avant de le gracier. Ce dernier avait abrégé son combat contre Bombardier estimant avoir fait mordre la poussière au «Roi des Arènes» qui lui avait piqué sa couronne en 2002.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here