PARTAGER

La Couverture maladie universelle (Cmu) est une réalité à Dakar même si elle rencontre certaines difficultés qui empêchent la réalisation de certaines tâches, notamment au niveau des mutuelles.

Après 6 mois d’exécution, le programme de la Couverture maladie universelle (Cmu) semble devenir une réalité dans la capitale. Le gouverneur et le Comité de suivi de Dakar pour la Cmu se sont réunis hier pour une évaluation de cette politique sanitaire. Alors que la couverture fixée à 6 807 469 habitants au niveau national dont 45 % dédiés aux mutuelles de santé, Dakar à elle seule occupe 1 633 419 habitants, soit 23%. Le chef du Service régional de Cmu, Rokha­ya Badiane Mbaye, insiste : «Dakar constitue un enjeu de taille par apport à l’atteinte des objectifs de Cou­verture de maladie universelle, 45% sont attendus pour la part des mutuelles de santé et Dakar prend largement les 23%. C’est qui fait qu’on a vraiment un travail à faire pour relever ce grand défi que constitue Dakar.»
Le service régional de la Cmu compte sur l’appui des partenaires pour atteindre ses objectifs. «On a l’appui de la Couverture de maladie universelle à travers les subventions qui sont octroyées par l’Etat et les subventions d’appui pour les équipements des unions départementales de la Cmu», dit-elle.
Constitué autour de 86 mu­tuelles de santé dont 34 dans le département de Dakar, 26 à Pikine, 10 à Guédiawaye, 16 à Ru­fisque, le Service régional de la Cmu de Dakar connait quel­ques difficultés majeures. Elle dit : «On sait rendu compte qu’il y a eu une démobilisation des membres de santé au niveau des mutuelles de santé, mais on est en train de développer des stratégies pour corriger cela. On a aussi un problème de professionnalisation des mutuelles de santé mais l’agence de la Cmu a vraiment pu régler ça à travers les subventions d’équipement des mutuelles de santé et chaque union départementale dispose d’un personnel qualifié, un responsable administratif et financier pour vraiment aider les mutuelles de santé à faire correctement leur travail.»

Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here