PARTAGER

Coup de tonnerre au Vatican. Tous les évêques chiliens ont remis hier vendredi leur démission au pape François. Les 34 hommes d’Eglise étaient venus à Rome rencontrer le souverain pontife, en plein scandale de pédophilie dans leur pays. «Nous, tous les évêques présents à Rome, avons remis nos postes entre les mains du Saint-Père afin qu’il décide librement pour chacun d’entre nous», indique une déclaration lue devant la presse.
Un peu plus tôt, le Saint-Père avait fait état dans une lettre de «changements (…) à court, moyen et long terme» pour rétablir «la justice» au sein de l’Eglise catholique du pays sud-américain. La conférence épiscopale avait rencontré à quatre reprises au Vatican, entre mardi et jeudi, le pape François.
Après trois jours de rencontres avec le pape, les évêques ont déclaré : «Nous voulons demander pardon pour la douleur causée aux victimes, au pape, au Peuple de Dieu et à notre pays pour les graves erreurs et omissions que nous avons commises».
yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here