PARTAGER

Le Tribunal correctionnel a vidé l’affaire de mœurs qui opposait Sokhna Maï Mbacké à la maîtresse de son mari. La prévenue qui avait diffusé les photos nues de la maîtresse de son époux, Tahiratou Mbacké, a été reconnue coupable. Ainsi, le Tribunal l’a condamnée à 2 ans de prison dont 1 mois ferme pour le délit d’accès et de maintien frauduleux dans un système informatique. Cependant, elle a été relaxée ainsi que sa meilleure amie Aïssatou Guèye du chef de diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. Quant à son père, il a été condamné de ce chef avec une peine de 2 ans assortis de sursis. Le père et la fille vont payer solidairement à la partie civile la somme de 20 millions en guise de dommages et intérêts. Pourtant, la plaignante n’avait réclamé que 500 mille francs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here