PARTAGER

Les déboires de l’Equipe nationale féminine des Panthères du Gabon U20, lors de la Sud ladies cup qui s’est déroulée 8 au 18 mai au sud de la France, ont, semble-t-il, dépassé les limites du terrain. Selon plusieurs témoignages, certaines filles auraient été victimes d’attouchements, de harcèlements sexuels et même de viols au cours de la compétition de part du staff sportif fédéral. Une enquête interne a été diligentée pour établir les responsabilités sur demande du ministre des Sports gabonais.
En tout cas, tout le monde se pose la question : les joueuses de l’Equipe nationale féminine du Gabon U20 auraient-elles été victimes d’abus sexuels ? La question est au centre des discussions depuis les révélations fracassantes de certaines joueuses qui étaient de l’expédition humiliante en France où elles ont essuyé des échecs en cascade face à 5 autres Nations.
Depuis cet épisode sportif humiliant pour le football africain, celles-ci prétendent en effet avoir subi des maltraitances, des harcèlements sexuels, des attouchements et même des viols de la part de l’encadrement de la Fegafoot.
Avec Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here