PARTAGER

On est encore loin de l’épilogue suite à la révélation de la Bbc sur le scandale concernant Petrotim et les hydrocarbures sénégalais. Le ministre de la Justice a saisi le Procureur général près la Cour d’appel de Dakar pour l’ouverture d’une «enquête complète». Ce dernier se chargera de transmettre le dossier au procureur de la République. Dans un communiqué, les services du ministère de la Justice informent que cette décision a été prise pour éclairer les Sénégalais sur la gestion des ressources naturelles. Ce, suite à la publication d’une enquête à ce sujet et d’un rapport de l’Inspection générale d’Etat qui circule sur les réseaux sociaux. Dans le document, il est précisé que l’enquête portera «sur l’ensemble des faits allégués aussi bien dans ledit rapport qui n’a pas encore été transmis au président de la République que sur les autres dénonciations relativement à la gestion des contrats pétroliers».
Depuis la diffusion le 3 juin dernier par la Bbc d’une enquête intitulée «Un scandale à 10 milliards de dollars» dans laquelle Aliou Sall est accusé d’avoir reçu des pots-de-vin, c’est le principal débat au Sénégal. Dans les médias et sur les réseaux sociaux c’est le principal sujet, malgré les explications du concerné (Aliou Sall) lors d’une conférence de presse, la sortie du président de la République le jour de la Korité et aussi celle de la ministre porte-parole du gouvernement. Aujourd’hui, une autre question refait surface sur l’existence ou non d’un rapport de l’Ige en 2012 sur la gestion du pétrole au Sénégal. Un rapport qui aurait révélé des fautes graves sur l’accord entre l’Etat du Sénégal, Petrosen et Petrotim.

dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here