PARTAGER
Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales...

Le projet de décision portant adoption du Schéma de développement de l’espace régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), horizon 2040, a été approuvé par les ministres en charge de l’Aménagement du territoire des Etats membres de l’Uemoa. Réu­nis à Abidjan en Côte d’Ivoire le 25 octobre 2019, ils ont invité le Conseil des ministres statutaire à examiner le projet de décision en vue de son adoption. En effet, à la fin de leurs délibérations relatives au projet de décision portant adoption du schéma développement de l’espace régional de l’Uemoa, ces ministres ont émis différentes recommandations. Ainsi ils ont invité les Etats membres à élaborer leurs schémas nationaux d’aménagement du territoire en cohérence avec le Sder, à appuyer les Etats membres dans l’élaboration et/ou l’actualisation des schémas nationaux d’aménagement du territoire en tenant compte des orientations du Sder.
Par ailleurs, Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires et ses homologues ont demandé l’organisation d’un forum de présentation publique du Sder. Mais aussi, ils ont exhorté les dirigeants à  organiser des forums nationaux de dissémination du Sder dans les Etats membres pour une meilleure appropriation du schéma, rendre opérationnel le dispositif de mise en œuvre, de suivi évaluation du Sder en précisant le rôle de chaque acteur, notamment le Comité de pilotage régional et les  comités nationaux de suivi du Sder. Les ministres ont aussi sollicité la mise en œuvre de la stratégie de communication sur le Sder, l’utilisation du Sder comme document de référence, de planification nationale et d’élaboration des budgets nationaux, la prise en compte dans la révision du Sder, le Nord Niger et le Nord du Mali en matière d’infrastructures. Ils ont également demandé l’élaboration d’une feuille de route globale et intégrée pour l’opérationnalisation du Sder, en invitant la Commission de l’Uemoa à faire le plaidoyer du Sder et à mobiliser des fonds pour son financement auprès des différents bailleurs de fonds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here