PARTAGER

Avec un score de plus de 90%, le candidat Macky Sall s’est grandement appuyé sur Matam pour assurer sa réélection. C’est le retour de l’ascenseur car cette région du Nord du Sénégal a été récompensée dans le nouveau gouvernement par le président de la République. Me Malick Sall devient Garde des sceaux, ministre de la Justice. Le président du mouvement «Malick pour tous, tous pour Macky» remplace dans ce ministère de souveraineté le Pr Ismaïla Madior Fall. L’avocat vient renforcer la présence de Matam aux côtés de Mamadou Talla qui devient ministre de l’Education nationale après des années passées dans le département de la Formation professionnelle.
Des scores à la soviétique, Podor en a aussi réalisé. Alors qu’on s’attendait à l’entrée de Me Aïssata Tall Sall, c’est Cheikh Oumar Hann que Macky Sall a choisi pour l’Enseignement supérieur à la place du Pr Mary Teuw Niane. Le controversé directeur du Coud, épinglé pour sa gestion par l’Ofnac en mai 2015, prend du galon. Son rival politique dans le département a également obtenu une promotion. Abdoulaye Daouda Diallo se retrouve ministre des Finances et du budget moins de 2 ans après son atterrissage au ministère des Transports terrestres. Rétrogradé après les Législatives, l’ancien ministre de l’Intérieur revient en force.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here