PARTAGER

Le ministère de la Justice a un nouveau secrétaire général. Il s’agit de Alioune Ndiaye. Il remplace Cheikh Tidiane Diallo, magistrat et ancien Directeur de l’administration pénitentiaire (Dap), nommé Procureur général près la Cour d’appel de Thiès. Alioune Ndiaye est un homme d’expérience. Il a passé 3 ans dans des cabinets d’avocats et 18 ans dans la magistrature. Ancien coordonnateur du Comité sénégalais des droits de l’Homme et ancien président du Réseau des commissions nationales des droits de l’Homme de la Cedeao, il a commencé sa carrière en 1993 en tant que stagiaire au barreau de Dakar. Puis, un an plus tard, il rejoindra la France pour un stage de première fonction au Parquet du Tribunal de grande instance de Besançon d’une durée de 2 mois. Et depuis cette année, sa carrière est sur une pente ascendante. Il sera expert des droits de l’Homme au ministère des Affaires étrangères et coordonnateur de l’Asso­cia­tion pour l’unification du droit des affaires en Afrique (Unida). C’est en 1998 qu’il devient magistrat au Conseil constitutionnel. Il était chargé du contentieux électoral et constitutionnel. Il y a fait 4 ans.
En 2000, il est nommé juge au Tribunal d’instance de Dakar. Il n’y a fait qu’une année avant de rejoindre la Cour de cassation comme auditeur. Là aussi, il ne fera qu’une année. En 2003, il devient directeur de Cabinet du ministre des Sports Youssoupha Ndiaye. Alioune Ndiaye n’y fera que 2 ans avant de retourner à la Cour d’appel de Dakar comme conseiller pendant plus de 5 ans. Entre-temps, il aura conduit un bon nombre de missions à l’étranger pour le compte du Sénégal.
En 2011, il est nommé président du Tribunal régional de Ziguinchor. Deux ans après, il décide de rejoindre Mariama Sarr au ministère de la Famille, de l’enfance et de l’entreprenariat féminin comme directeur de Cabinet. Il devait y assurer la coordination de 9 directions nationales et de 9 agences ou fonds avec un effectif de 323 agents de différentes catégories.
Il est à rappeler que Alioune Ndiaye est titulaire d’un Master 2 en Etudes et pratiques des relations internationales (mention Assez-Bien) de l’Université Cheikh Anta Diop. Il est major de la promotion 1998 de l’Ena au cycle A et est aussi titulaire d’une Maîtrise en droit privé : Option judiciaire à l’Ucad.
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here