PARTAGER

Dans dix jours à Bamako, au Mali, l’Equipe nationale féminine va défendre son titre de championne d’Afrique remporté à Yaoundé en 2015. Un nouveau challenge pour le staff technique et les joueurs dont une bonne partie était présente lors de la dernière campagne.
Sur la dernière ligne droite de la préparation, le staff technique a fini de composer son groupe pour la phase finale, après une tournée enrichissante en France et aux Pays-Bas où les Lionnes ont pu livrer quelques matchs amicaux. Suffisant pour se faire une idée du potentiel dont dispose Moustapha Gaye avant d’aborder les choses sérieuses.
Sur ce chapitre, le secteur intérieur semble être la grosse équation du sélectionneur, avec l’absence de taille de la nouvelle pensionnaire de la Wnba, Maïmouna Diarra, retenue par son club de Los Angeles. «L’équipe est assez équilibrée dans son ensemble. Cette année, on est privé de l’expérience ou du vécu de Maïmouna (Diarra) qui a fait un très bon Afrobaket en 2015 mais qui ne sera pas là», s’est désolé coach Tapha. Et pour pallier cette absence, le technicien sénégalais pourra compter sur les services de «Ramata (Daou), Aminata Fall, Mame Marie (Sy) qui sont en train de travailler pour compenser ce vide. C’est le seul secteur où on travaille un peu plus que les autres», explique le coach des Lionnes.
A l’inverse des deux autres secteurs où, souligne Tapha Gaye, «nous avons opté pour la stabilité du groupe, de l’équipe et du jeu». Quant à la liste des 12 joueuses retenues (voir encadré), le coach des Lionnes confie avoir misé «sur le vécu, le talent. Les joueuses sont évaluées à tous les niveaux. Après, il y a des choix qui sont faits».

Liste des 12 joueuses retenues
Fatou Dieng, Mame Diodio Diouf, Oumoul Khairy Thiam, Ndèye Sène, Sokhna Lycka Sy, Mame Marie Sy, Astou Traoré, Aya Traoré, Aïcha Sidibé, Aminata Fall, Oumou Khairy Sarr et Ramata Daou

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here