PARTAGER

Le Haut commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la Justice militaire, le général de Division, Meïssa Niang, a inauguré, vendredi dernier, la brigade de gendarmerie de Diogo. Un poste qui constitue, selon le maire de la commune de Darou Khoudoss, Ma Gor Kane, la solution à la lancinante question du vol de bétail et du phénomène des bandes armées qui dépouillent les populations de leurs biens. Pour le général Meïssa Niang, ce poste de gendarmerie de Diogo permettra, non seulement de marquer une présence à la fois rassurante et dissuasive des hommes en bleu dans la commune, mais aussi et surtout d’assurer une sécurité quotidienne qui permettra de réduire les délais d’intervention. Entièrement financée et équipée par l’entreprise minière Grande côte opérations (Gco) à hauteur de 70 millions de francs Cfa, l’infrastructure, selon le Haut commandant de la Gendarmerie national, est «un jalon de plus dans la stratégie de maillage du territoire national par la Gendarmerie nationale». Ega­lement, poursuit l’officier supérieur, elle «vient compléter et renforcer le dispositif opérationnel de la compagnie de la gendarmerie de Thiès, tout en prenant en compte les nouvelles préoccupations relatives aux activités socio-économiques et industrielles dans la zone de Diogo». Le général de Division de saluer ainsi, le geste des autorités de la Gco «d’accompagner l’Etat sénégalais dans la prise en compte des populations sur le plan sécuritaire qui constitue une préoccupation de premier ordre des autorités étatiques». Il ajoute : «L’érection de ce poste et la dotation d’un véhicule ainsi que le soutien en logistique conséquent pour assurer le fonctionnement de la brigade de Diogo traduisent un acte concret de la volonté commune de l’Etat du Sénégal et les autorités de la Gco de contribuer au bien-être des populations de sa zone d’implantation.» Aussi et surtout, «d’assurer la sécurité aussi bien au sein des installations industrielles de l’entreprise minière que dans l’ensemble de l’arrondissement de Méouane». Et le général Niang d’encourager la société minière, «à maintenir un dialogue permanent avec les autorités administratives et du poste de gendarmerie pour une meilleure sécurisation de leurs activités».
Aux officiers placés à la tête de la compagnie et de la légion ainsi qu’aux gendarmes qui viennent d’être nouvellement affectés à ce poste, l’officier supérieur les exhorte à se mettre «au service des populations à travers une sollicitude et une disponibilité de tous les instants». «Je vous commande de servir avec engagement et abnégation dans le respect des lois et règlements que vous êtes chargés de faire appliquer à tout temps et en tout lieu.»
Tout en les demandant d’associer pleinement dans leurs activités les autorités administratives, les élus ainsi que les autorités coutumières, religieuses et les organisations communautaires de base. A l’endroit des populations, il demande de collaborer avec les hommes en bleu. Car de l’avis du directeur de la Justice militaire, «leur réussite dépendra en grande partie de votre esprit de collaboration. Je vous demande donc de les accueillir à bras ouverts et de leur prêter assistance en tant que citoyens».
Pour sa part, le Directeur général de la Gco, Daniel Marini, souligne que «le respect des libertés fondamentales et la sécurité des citoyens figurent en bonne place dans la Constitution du Sénégal». D’où la construction de cette infrastructure, qui vient en appui aux orientations du Haut commandement de la Gendarmerie nationale dont la mission est d’assurer la sécurité des personnes et des biens. A sa suite, le chef de village de Diogo Djiby Diop de magnifier le geste de Gco qui, selon lui, vient à son heure. Car, renseigne-t-il, «les populations sont confrontées à des problèmes d’insécurité avec les multiples cas d’agression et de vol de bétail».
Rattaché à la brigade territoriale de Mboro, le poste de gendarmerie de Diogo, fort de cinq éléments, est commandé par l’adjudant-chef Abdoulaye Dia­mé.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here