PARTAGER

Quelque 231 nouvelles recrues du corps des Agents de la sécurité de proximité (Asp), enrôlées dans les régions de Kédougou, Kolda et Tambacounda, ont démarré mardi leur formation devant durer 45 jours dans la capitale orientale du Sénégal, a constaté l’Aps. Agés de 22 à 40 ans, les 231 éléments, dont 45 dames, devront suivre une formation en deux séquences, une militaire, l’autre civile, dans le cadre de la deuxième phase de recrutement des Asp, a indiqué Abdourahmane Diallo, coordonnateur du pôle de formation regroupant des recrues venues de huit départements de ces trois régions. La formation militaire qui se déroulera dans l’enceinte de la préfecture de Tamba­counda va durer deux semaines et portera sur des modules tels que le sport, le close-combat, l’ordre serré, le droit, la sécurité, l’hygiène et le secourisme, a dit l’adjudant-chef Abdoul Dialil Sokhna, militaire à la retraite.  Il s’agit de «corriger les manquements» notés chez la première génération d’Asp, par un encadrement militaire, a-t-il relevé.
Pour ce qui est du volet civil d’une durée d’un mois, il consistera en un renforcement de capacités axé notamment sur les bases juridiques de l’Etat, a indiqué Abdourahmane Diallo.  Cette partie de la formation aura lieu au centre culturel régional et va aussi concerner la sécurité publique, la sécurité civile, la déontologie, les connaissances environnementales, sanitaires et administratives.  «Ceux (d’entre vous) qui aiment la facilité, peuvent tirer la cloche et partir», a lancé le gouverneur aux nouvelles recrues, sur le parvis de la préfecture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here