PARTAGER

A travers une opération de sécurisation au mois de février, la police a interpellé 4111 personnes pour diverses infractions. Une tendance baissière par rapport aux 7 329 individus du mois de janvier, d’après une note du Bureau des relations publiques de la Police nationale.

Malgré la récurrence des cas de meurtre, le taux de criminalité est en baisse au Sénégal. Le constat est de la Police nationale qui a mené des opérations de sécurisation sur le territoire national du 1er au 27 février 2020. Des actions qui ont permis de mettre la main sur «4111 individus, pour diverses infractions dont 63 de nationalités étrangères». La comparaison avec le mois de janvier, selon la police, «révèle une baisse de 43,91% du nombre d’interpellés qui est passé de 7329 à 4111 individus et une baisse 40% des cas d’atteinte à l’intégrité physique ayant entrainé mort d’homme».
Dans un communiqué du Bureau des relations publiques, la Police nationale a fait état durant cette période de 6 cas de meurtres enregistrés contre 11 au mois de janvier. «Dans la lutte contre la délinquance et la criminalité, la Sûreté urbaine du Commissariat central de Dakar a démantelé 2 bandes de malfaiteurs redoutables. L’une, composée 18 étrangers, s’activait dans l’escroquerie via internet. L’autre bande, activement recherchée composée de 14 nationaux, était l’auteur de vols multiples commis en réunion avec usage d’armes à feu, de véhicules, et ayant entrainé mort d’homme», relève la police.
A Louga, une bande de malfaiteurs a été également démantelée, informe-t-on. Celle-ci, d’après le communiqué, «était spécialisée dans les vols avec effraction et a causé d’énormes préjudices aux victimes». S’agissant des incendies, 14 ont été recensés, «soit une baisse 58,82% par rapport au mois de janvier». Concernant les accidents, «407 ont été constatés dont 235 dégâts matériels, 159 dégâts corporels et 13 mortels».
Dans la même dynamique, poursuit la police, «1196 véhicules ont été mis en fourrière et 16 864 pièces saisies». Par ailleurs, une importante quantité de riz impropre à la consommation estimée à «175 tonnes a été saisie par le commissariat de Rebeuss et 6 individus, impliqués dans cette affaire, ont été mis hors état de nuire».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here