PARTAGER

Alors que la psychose gagne les populations, le chef de l’Etat tient à les rassurer pour dissiper les peurs. En Conseil des ministres hier, il a insisté sur la sécurité et la protection des enfants et des groupes sociaux vulnérables. Par conséquent, Macky Sall a invité son gouvernement à «déployer toutes les mesures appropriées, en vue de rechercher et d’arrêter, dans les meilleurs délais, les auteurs des actes criminels commis et leurs complices qui seront sévèrement punis par la loi». En attendant, il est essentiel de «renforcer la mobilisation sociale, l’information et la sensibilisation en vue des changements de comportements durables en termes de prévention de la maltraitance». Car, il «attache particulièrement du prix à la protection des enfants et à leur plein épanouissement dans les familles et la société et rappelle au gouvernement l’urgence d’évaluer et de renforcer les dispositifs de mise en œuvre de la Stratégie nationale de protection de l’enfance».
Il faut savoir que la peur gagne aussi les Sénégalais de l’extérieur qui meurent aussi dans des conditions troubles. Il a demandé «l’amélioration de l’encadrement des Sénégalais de l’extérieur». Après avoir demandé que ces «meurtres» soient élucidés, il a demandé aux «missions diplomatiques et consulaires notamment, à prendre toutes les mesures préventives nécessaires, afin d’assurer le recensement et le suivi adéquats de nos compatriotes dans les pays de séjour».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here