PARTAGER

Le ministère des Infras­tructures, des transports terrestres et du désenclavement et les forces de sécurité ont pris l’engagement mardi, à Kaolack (centre), de régulièrement dérouler des contrôles routiers dans toutes les régions du pays, en vue du respect des mesures de sécurité routière par les conducteurs. Les contrôles prévus permettront de «sanctionner les mauvais conducteurs» qui seraient en violation des mesures de sécurité prises récemment par le gouvernement pour réduire les risques d’accidents, a dit le secrétaire général de ce ministère, Aubain Jules Sagna.
Il s’entretenait avec la presse régionale, au terme d’un contrôle routier mené dans la commune de Kaolack et environs. «A la suite des instructions fortes données par le président de la République Macky Sall, nous devons prendre toutes les dispositions nécessaires pour le respect des 10 mesures d’urgence prises contre les accidents de la route», a assuré M. Sagna.
Selon lui, le ministère des Transports terrestres va faire en sorte que les opérations de contrôle prévues ne soient pas «épisodiques», mais menées de manière «régulière et continue». Le contrôle sera effectué avec la collaboration de la police et de la gendarmerie.
«On va mener ces opérations à Dakar, à Kaolack et partout ailleurs sur le territoire national, de concert avec les forces de sécurité», a insisté Jules Aubin Sagna, précisant que ni le lieu ni le moment des opérations ne seront connus du grand public.
«Nous ne voulons pas que ceux qui trichent aient le temps de se préparer. S’ils continuent, ils nous trouveront sur leur terrain», a-t-il averti.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here