PARTAGER

La tête de liste nationale de Bby a été reçue à Sédhiou hier, mais dans la division. Boun Abdallah Dionne, qui a invité ses camarades à l’unité, a égrené un chapelet de réalisations de Macky Sall et des promesses.

A la tête de la caravane de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby), Mahammed Boun Abdallah Dionne a été reçu à Sédhiou hier par ses camarades de l’Alliance pour la République dans la division. A l’origine de cette confusion, un malentendu entre Abdoulaye Diop, tête de liste départementale, son suppléant, Boubacar Vilyembo Biaye, et Jean Pierre Senghor. Ces derniers ont préféré accueillir leur tête de liste nationale à Diendé, à quelques encablures de Sédhiou. M. Senghor qui n’a pas encore affiché sa couleur politique a mis en branle les éléments de son Mouvement action solidaire (Mas) pour mobiliser des jeunes, des femmes, des chefs religieux de la région à Diendé. Par ce geste, l’ex-coordonnateur du Prodac a voulu, selon ses proches, manifester son soutien à son patron en tant que commissaire à la Sécurité alimentaire. Il a pu aussi mobiliser à ses côtés Boubacar Biaye et le député Hady Mané.
A Diendé, le Pm s’est réjoui de la mobilisation «exceptionnelle» et a recueilli les bénédictions des marabouts avant de prendre la direction de Sédhiou où l’attendaient Abdoulaye Diop et onze autres maires acquis à sa cause. Après la mosquée, Boun Abdallah Dionne, escorté  par une foule en liesse, a été reçu à la mythique Place de l’Indé­pendance. C’est là justement que Mamadou Saliou Barry, coordonnateur départemental de la Cojer, a attiré son attention sur l’absence de Boubacar Biaye. Si la tête de liste de Bby a minimisé les dégâts, il a en revanche invité Abdoulaye Diop à jouer la carte de la médiation pour réunifier la «grande famille» de l’Apr. Dans un langage imagé, il a exhorté le Dg du Cosec à être «une aiguille pour coudre les fentes» et les autres Apéristes à mouiller le maillot pour le triomphe de leur liste. Et ce, pour permettre à Macky Sall de «parachever l’ambitieux projet qu’il nourrit pour Sédhiou».
Dans la foulée, il a listé des réalisations du régime dans le département avant d’annoncer un paquet de projets pour la région. Il promet que Sédhiou, au même titre que Kédougou, Kaffrine, Touba, sera dotée d’un hôpital régional d’un coût de 8 milliards de F Cfa, mais aussi d’une Pharmacie régio­nale, d’une compagnie de gendarmerie, d’un poste de gendarmerie à Diannamalary, entre autres. Il a par ailleurs exhorté les entrepreneurs à accélérer les travaux des chantiers du commissariat, du stade municipal et de l’Espace numérique ouvert (Eno). Emballé par les propos de Dionne, Abdoulaye Diop, dans un discours fort élogieux à l’endroit du régime, soutient avec force que Sédhiou, qui est «laissée en rade par ceux qui sont dans l’opposition actuelle, vient d’avoir enfin son président de la République et ne se laissera pas divertir».
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here