PARTAGER

Convoquée par son coordonnateur départemental, le député Boubacar Wilyembo Biaye, la première rencontre de la coalition présidentielle s’est tenue samedi à la Maison des jeunes de Sédhiou. Si de nombreux responsables de l’Alliance pour la République (Apr) et des représentants des principaux partis membres de Benno bokk yaakaar (Bby) ont répondu présent, un chapelet de candidatures enregistrées et essentiellement de l’Apr reste la fausse note. En effet, outre M. Biaye qui brigue un second mandat, une kyrielle de prétentions allonge la liste. Il s’agit, entre autres, de Sény Mandiang, maire de Marsas­soum, Mamadou Saliou Barry de la Cojer, Saloum Cissé, maire de Bémet, le marabout Pathé Kébé, Ousmane Tandiang Cissé. L’autre fausse note demeure le concert d’invectives qui a failli tourner à une confrontation entre des jeunes favorables à Mamadou Saliou Barry et à Elhadji Abdoulaye Souané au sujet de la coordination départementale de la Cojer dont chacun réclame la paternité. «J’ai notifié au Président que je suis le seul coordonnateur valable de la Cojer et non celui à qui il a donné la parole pour s’exprimer au nom de la jeunesse. Mais ses partisans qui ne l’entendent pas de cette oreille ont réclamé ma peau», explique M. Barry.
Cependant, Boubacar Biaye qui se félicite de la mobilisation de «475 participants» et  «l’esprit» qui a prévalu lors de cette rencontre qu’il qualifie de «meilleure» de la coalition Bby à Sédhiou parle d’«épiphénomène qui n’a rien à voir avec l’objet de la rencontre». Il dit : «La question de la coordination de la Convergence des jeunes républicains qui oppose les deux jeunes qui sont tous mes proches est vidée par le directoire national de la Cojer qui a coopté Abdoulaye Souané.»
Accusé de trancher en faveur de Souané sur l’absence remarquée à cette rencontre de la vice-présidente du Conseil départemental, Combé Mbaye, une Apériste de la première heure, M. Biaye explique qu’elle a préféré tenter sa chance sur une autre liste. Interrogé sur la tenue dimanche d’une autre réunion d’investiture de la coalition  à la mairie, le responsable de l’Apr précise que la liste des candidatures reste ouverte et qu’il reste «le seul» coordonnateur de Benno.
Cette rencontre convoquée par son vice-président, Aliou Diallo, porte elle aussi sur la pré-investiture et des maires de Djirédji  et Sédhiou y ont pris part. En attendant l’arbitrage de Dakar, Benno reste divisée à Sédhiou. A noter qu’à Bounkiling également, 18 candidatures dont celles des maires de Madina Wandifa, Diacounda… ont été enregistrées.
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here