PARTAGER

La coalition Sonko Président a suspendu ses activités à Sédhiou. C’est pour observer une journée de deuil suite au décès d’un militant à Ziguinchor après un accident à Bignona. Arouna Diédhiou qui était dans le coma a succombé à ses blessures mercredi, à l’hôpital de Zi­guinchor. «La morale et notre conscience ne nous permettent pas de faire comme si de rien était. Arouna est un militant actif de la cause patriotique qui fonde notre combat. Déterminé, avec d’autres militants ils s’étaient cotisés eux-mêmes pour louer un bus», témoigne Ousmane Sonko qui s’était rendu au chevet des blessés.
Face aux journalistes et visiblement abattu, le leader du Pastef qui est arrivé à Sédhiou hier tôt le matin, est revenu sur les circonstances de cet événement tragique. «Le bus trans­portant des militants de retour du meeting de Bignona avait heurté une barrière de sécurité avant de se renverser, occasionnant 17 blessés dont 7 dans un état critique», a-t-il rappelé. En suspendant sa campagne, Sonko, à la tête d’une «caravane allégée sans sonorisation», a décidé de se rendre à Taiba et Madina Souané sur l’axe de la boucle du Boudhié pour solliciter auprès des marabouts «des prières pour le défunt et pour le Sénégal».
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here