PARTAGER

Me Madické Niang sera bientôt à Sédhiou dans le cadre d’une tournée en Casamance. Pendant 9 jours, le candidat déclaré à la Présidentielle du 24 février sillonnera les coins et recoins de cette partie sud du Sénégal où l’heure est à la mobilisation pour lui réserver un accueil chaleureux. Devant une foule de militants mobilisés pour la circonstance, Modou Diop Naidé qui soutient avoir renoncé à sa candidature indépendante pour soutenir celle de Madické Niang est largement revenu sur les raisons de son choix. «Notre candidat est un homme de consensus et de dépassement. Le Sénégal doit tourner une page sombre de son histoire et s’ouvrir à de nouvelles ères où la rancune et la haine n’auront pas de place. Nous devrons dépasser ce stade. Notre coalition se lance dans l’arène pour gagner et non pour faire de la figuration. 52,4% de l’électorat du Sénégal se trouvent entre Dakar, Thiès et Diourbel et nous sommes bien positionnés dans ces régions», analyse M. Naidé.
Moustapha Konté, membre du Comité directeur du Pds, juge «inamissible» que le parti libéral soit «injustement écarté de la course à la Présidence». Et il plaide, comme Madické Niang, une alternative au seul plan Wade-fils. «Je ne peux pas accepter qu’en 2019 le Pds n’ait pas de candidat. Le Pds ne peut pas rater ce tournant de l’histoire. Et Madické est un recours et refuge pour tous les militants du Pds. Tout porte à croire que Macky Sall ne laissera pas passer la candidature de Karim Meïssa Wade», souligne-t-il. Alors, M. Konté a décidé d’accepter la main tendue du candidat de la coalition Madické 2019. «Donc, dire que Karim est notre candidat et qu’il n’y a pas de plan B est une hérésie», a-t-il dit. Ajoutant que l’ex-président du groupe parlementaire Liberté et démocratie est un «candidat alternatif qui va honorer Me Wade qui est trahi par Macky Sall».
A Sédhiou où il est attendu, le patron de la coalition Madické 2019 a puisé dans les rangs du parti au pouvoir. En effet, son point focal, militant de première heure de Macky Sall à Sédhiou, a rompu les amarres avec son patron. Karamba Mané se dit «abusé» et «déçu» de l’Apr.
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here