PARTAGER

Le Tribunal de grande instance de Sédhiou (sud), siégeant lundi, a condamné à 20 jours d’emprisonnement un homme poursuivi pour avoir agressé une sage-femme alors qu’il était déguisé en Kankourang, un personnage mythique chez les mandingues. Le mis en cause, arrêté le 25 septembre dernier, a recouvré la liberté. Il a été également condamné à payer une amende de 20 000 francs Cfa. Cette affaire de Kankourang était au menu de l’audience d’hier du Tribunal de grande instance.
L’incident relatif à cette affaire remonte au 21 septembre dernier, date à laquelle la sage-femme Rokhaya Guèye avait été agressée par un Kankourang, en partance pour la région médicale où elle participait à une formation.
Les syndicats du secteur de la santé s’étaient saisis de cette affaire et avaient porté plainte contre X. Le jeune homme identifié comme l’auteur de cette agression avait été interpellé en attendant sa comparution initialement prévue le 16 octobre, une première audience renvoyée au 21 octobre.
L’audience a finalement eu lieu malgré le retrait de la plainte des syndicats suite à une médiation entreprise par certaines autorités de Sédhiou.
Attrait à la barre, le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés et a présenté ses excuses à la sage-femme Rokhaya Guèye, une donne prise en compte par le président du Tribunal.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here