PARTAGER

Un forum a regroupé ce dimanche, à la mairie de Sédhiou, des jeunes de la région et les responsables de projet et programme de promotion de l’emploi. Une initiative de la coordination régionale de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer). Pilotée par Mamadou Saliou Barry, cette structure de jeunesse de l’Alliance pour la République (Apr) à Sédhiou vise, à travers cette rencontre, à vulgariser les opportunités qui s’offrent aux jeunes désœuvrés dans le cadre des projets et programmes de l’Etat. En effet, déplore le président du comité d’organisation de ce forum, malgré une volonté affichée de l’Etat quant à la promotion de l’emploi, de nombreux jeunes du Pakao n’en profitent pas encore à cause du déficit d’information. Pour surmonter cet obstacle, M. Barry soutient n’avoir pas mis de temps à convaincre ses camarades à mettre en place cette tribune.
Des panels animés par des représentants de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej), du Projet d’appui à la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes (Papej) et du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac) ont permis aux nombreux participants de s’imprégner de la politique de l’emploi du régime actuel. L’oc­casion est saisie pour lever un coin du voile sur de nombreuses zones d’ombres. Des jeunes ont ainsi été sensibilisés sur leurs potentialités de création d’emplois.
Très satisfait de la forte mobilisation des jeunes, M. Barry qui se félicite aussi du soutien du ministre Abdoulaye Diop, parrain de la manifestation, se dit surtout galvanisé par la présence de la coordonnatrice nationale de la Cojer. Thérèse Faye Diouf est invitée à prêter une oreille attentive aux jeunes de Sédhiou. Sans avancer de chiffres, Mamadou Saliou Barry estime que si des efforts sont en train d’être faits par l’Anpej, tel n’est pas le cas pour les autres structures. «Au niveau du Papej, ça ne bouge pas dans la région», déplore M. Barry qui accorde néanmoins un temps de grâce au Prodac, car «les installations des équipements de ce programme si cher au chef de l’Etat sont en cours».
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here