PARTAGER

La boucle du Boudhié a été le théâtre d’un violent accident lundi après-midi. Le conducteur d’une moto, communément appelée «coupé-décalé», a ôté la vie à une fillette de 4 ans.

La route a tué hier une fillette de 4 ans. La victime a été fauchée par le conducteur d’une moto dénommée «coupé-décalé». «L’accident s’est produit vers 12h 35mn», informe notre source. Témoin oculaire des faits, elle a précisé que la fillette est décédée sur  le coup. Donnant les détails de l’accident, la même source ajoute que le conducteur de la moto, qui roulait à vive allure, a mortellement fauché la fillette dont le portail de la maison familiale s’ouvre sur  la voie publique. «Venant de Marsassoum à vive allure, il a emporté brutalement sur son passage cette jeune fille âgée de 4 ans qui sortait d’une maison qui est située près de la route», renseigne-t-elle.
Le choc brutal a attiré une foule de curieux vers le lieu du sinistre où le choc et l’indignation se lisaient sur tous les visages. Après le constat effectué par la gendarmerie de Marsassoum, le corps sans vie de la victime est déposé dans un premier temps au poste de santé de Djiba­bouya,  avant d’être admis à la morgue de l’Etablissement pu­blic de santé de niveau 1 de Sédhiou vers 14 heures.
Devant les gendarmes-enquêteurs, le conducteur âgé de 40 ans a reconnu qu’il roulait à vive allure. Il affirme qu’il est un coupeur de bois basé à Francounda. D’après lui, quand leur voiture est tombée en panne, il est allé acheter une «clé 19» à Marsas­soum pour réparer l’engin.
Cet accident qui survient quelques jours après celui qui a coûté la vie à un apprenti-camion sur cette  même boucle du Boudhié plonge les riverains dans une profonde consternation.
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here