PARTAGER

On y va lentement, mais sûrement. Après avoir rasé les Cranes ougandais, c’est le moment d’éviter l’écueil des Ecureuils. En éliminant les Marocains, qui avaient subjugué les suiveurs du foot qui pensaient que la Coupe allait dans leur Can, les Béninois espèrent prolonger le plaisir en quarts. C’est un car qu’ils n’ont jamais pris dans leur histoire, mais le foot, qui ne tient à aucune certitude, rend fous les optimistes. Alors, les Lions doivent rester sur leur garde pour poursuivre l’aventure de la conquête des Pyramides. Une sacrée histoire qui sera Nil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here