PARTAGER

L’Espagnol Lucas Alcaraz, le sélectionneur contesté d’une équipe d’Algérie déjà éliminée de la course au Mondial 2018, bénéficiera d’un sursis étendu «au moins jusqu’à la fin des éliminatoires» en novembre, a assuré dimanche soir la Fédération (Faf) sur Twitter. «Confiance renouvelée au staff technique au moins jusqu’à la fin des éliminatoires de la Coupe du monde 2018», a ainsi écrit la Faf sur le réseau social.
Quatrième sélectionneur à diriger les Fennecs depuis le départ de Vahid Halilhodzic à l’issue du Mondial 2014, Lucas Alcaraz est déjà sur la sellette, cinq mois seulement après sa prise de fonctions.
Déjà éliminée, l’Algérie doit affronter le 7 octobre à Yaoundé le Cameroun lors du match sans enjeu de la 5e journée des qualifications puisque les Lions Indomptables n’ont également plus aucune chance de se qualifier. Lors de cette rencontre, Riyad Mahrez et Islam Slimani, qui évoluent à Leicester, ainsi que Nabil Bentaleb (Schalke) et Adlène Guedioura (Middles­brough), ne figureront pas dans la liste des joueurs retenus. La dernière rencontre qualificative aura lieu en novembre à Constantine contre le Nigeria, l’actuel leader du groupe B. La presse algérienne n’a cessé de critiquer Alcaraz après l’élimination de la sélection algérienne. «Je n’ai pas été engagé pour aller en Coupe du monde, mais je sais que je suis capable d’atteindre les objectifs qui m’ont été assignés, à savoir la qualification pour la Can 2019», a cependant répondu l’Espagnol.
Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here