PARTAGER

Cette année, les activités de la Semaine du tourisme ont pour cadre la station balnéaire du Cap Skirring, en Casamance. La région naturelle présente des opportunités de par sa position géographique, sa richesse et la diversité de son environnement culturel qui lui confèrent un rôle majeur dans la nouvelle politique touristique du Sénégal. La Sapco, en partenariat avec la commune de Diembéring, veut ainsi en conscientiser les Sénégalais.

Le chef de l’Etat a fait de la région naturelle de Casamance une zone touristique d’intérêt national prioritaire. Pour ac­compagner cette initiative, la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (Sapco), en partenariat avec la mairie de Diem­béring, a lancé depuis le 5 mars l’édition 2017 de la Semaine du tourisme interne dans la station balnéaire du Cap Skirring ; et ce, jusqu’au samedi 11 mars. Le thème retenu pour cette deuxième édition est «Les merveilles du Cap Skirring». Cette initiative au niveau local permettra, d’après les initiateurs, de conscientiser les Séné­galaises et les Sénégalais sur les opportunités touristiques de cette région pleine d’atouts. La Semaine du tourisme interne au Cap Skirring réunit alors la mairie de Diembéring, les organisations, entreprises et autres partenaires du tourisme autour d’une vision commune : «Un secteur touristique qui contribue de façon significative au développement et à la croissance de l’économie sénégalaise.»
Pour le maire de Diembéring, Tombon Guèye, il s’agit pour la Sapco, bras technique de l’Etat, d’accompagner à travers cet important programme les mesures prises par le président de la République pour contribuer à la relance du tourisme au Cap Skirring, locomotive de la «destination Casamance». L’é­vè­­nement peut être considéré, selon les organisateurs, comme une stratégie d’attraction et de fidélisation mise en place pour promouvoir le tourisme interne et inciter les Sénégalais à venir découvrir les beautés et les activités au niveau de la zone balnéaire du Cap Skirring et en Casamance. Mais également de favoriser les investissements touristiques en Casamance, de booster le tourisme interne au Sénégal…
Pour rappel, la station balnéaire du Cap Skirring est fortement affectée par trois décennies de crise qui ont fini d’inhiber la compétitivité des entreprises touristiques qui y sont basées. Et c’est d’ailleurs dans le cadre de la relance d’un tel secteur et pour booster la destination Casa­mance que l’Etat du Sénégal a voté une loi pour faire de la Casamance une zone touristique spéciale d’intérêt national prioritaire permettant d’accorder une exonération fiscale pendant 10 ans à tout opérateur de cette région. Une dynamique qu’entend également accompagner la Sapco-Sénégal à travers la poursuite du programme d’élaboration de masters-plans sur Ka­fountine et Abéné, mais également la requalification de la station du Cap Skirring. Un processus de requalification qui englobe, entre autres, un réseau d’adduction d’eau, une station d’épuration, des corridors routiers intérieurs, un réseau d’éclairage public, un dallage des allées piétonnes.
La Semaine du tourisme du Cap Skirring, qui fait suite à celle organisée l’année dernière dans la station balnéaire de Saly, dans le département de Mbour, coïncide avec l’organisation de la 5ème édition du Cisko jazz festival. A cet effet, plusieurs activités culturelles seront organisées à travers les principales localités de la commune de Diembéring. Des concerts, des expositions et des ateliers thématiques seront également au menu de cet événement dont la cérémonie officielle sera présidée par le ministre du Tourisme et des transports aériens le 8 avril prochain à Diembéring.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here