PARTAGER

Tanor a été à la base de la reconduction de Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye dans le gouvernement. C’est la précision du Secrétariat exécutif national du Ps qui «regrette» cependant le départ de Me Moussa Bocar Thiam.

La chemise sombre de Serigne Mbaye Thiam tranche avec son petit sourire de soulagement : les ministres socialistes viennent d’avoir le soutien du parti. Dans les couloirs de la Maison du parti, le ministre de l’Eau et de l’assainissement savoure le moment. «La presse parlait de Secrétariat exécutif de tous les dangers. Il n’y a eu aucun danger ici», s’extasie-t-il, le ton mesuré. En effet, pour la première fois, la réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) du Parti socialiste n’est pas dirigée par Ousmane Tanor Dieng. Cette instance, créée lors du congrès de juin 2014, a tenu sa 67ème réunion samedi sous la présidence de Aminata Mbengue Ndiaye, Secrétaire générale adjointe du Ps. C’était l’occasion pour le Sen, «gouvernement» du parti, de renouveler sa confiance aux ministres socialistes reconduits dans le nouveau gouvernement, après 7 années d’exercice.
Secrétaire national en charge des Elections au sein du parti, Serigne Mbaye Thiam ne s’est pas fait prier pour lire la résolution à la fin de la réunion : «Le Secrétariat exécutif national (Sen) s’est réjoui de la reconduction par le Président Macky Sall des ministres Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam dans le nouveau gouvernement formé à l’issue de l’élection présidentielle du 24 février 2019. Une reconduction qui traduit une confiance renouvelée de sa part à l’endroit de ces deux ministres.» Cette reconduction a provoqué des remous dans les rangs socialistes. Porte-parole adjoint du parti, Me Moussa Bocar Thiam, a démissionné pour cette même raison.

Le Sen «regrette»
le départ de Moussa Bocar Thiam
Avant le maire de Ourossogui, le maire socialiste de Yène, Gorgui Ciss, a déclaré qu’il aurait souhaité une rotation alors qu’une partie de l’Union régionale du Ps à Kaolack parle de «récompense de l’échec». Interpellé sur le cas Moussa Bocar Thiam, Serigne Mbaye Thiam regrette : «Nous respectons et regrettons sa décision parce qu’on veut avoir le maximum de responsables et de militants. Les camarades ont rendu compte des différentes discussions qu’ils ont eues avec lui pour le dissuader mais il a décidé de partir.» Cepen­dant, le ministre de l’Eau et de l’assainissement a rappelé les procédures qui ont conduit à leur reconduction. Il les a expliquées lors de cette réunion du Sen qui a enregistré la présence de cadres socialistes pressentis dans le gouvernement en cas de rotation. Il s’agit de Alioune Ndoye, Alpha Bayla Guèye, coordonnateur des Benno bokk yaakaar, de Gorgui Ciss entre autres. «Aminata Mbengue et Serigne Mbaye Thiam ne se choisissent pas pour être dans le gouvernement. Ils sont proposés par le Secrétaire général Ousmane Tanor Dieng et nommés par le chef de l’Etat. C’est normal qu’il y ait des points de vue divergents. Mais ce qui engage le parti, c’est la déclaration que je viens de lire. Les décisions prises sont approuvées par les instances du parti. On ne peut pas se mettre là à apprécier les positions des uns et des autres», a dit Serigne Mbaye Thiam.
bgdiop@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here