PARTAGER

Sénégal-Algérie, c’est cet après-midi au Caire avec comme enjeu la première place du groupe C. Une confrontation sur fond de duels opposant des joueurs qui se connaissent assez bien et de retrouvailles entre coéquipiers en club. Zoom sur ces quelques chauds duels attendus.

Koulibaly-Bounedjah
L’un, Kalidou Koulibaly, est connu du monde du football parce qu’étant la cible de plusieurs grands clubs européens qui veulent le recruter ; l’autre, Baghdad Bounedjah, est moins connu, car évoluant dans un championnat moins médiatisé, celui du Qatar. Mais cet après-midi, ces détails pourraient ne pas compter au vu de l’enjeu du match où le vainqueur va s’ouvrir les portes des 8e de finale.
Très remuant sur le front de l’attaque des Fennecs, Bounedjah, qui forme un duo avec Belaïli, a été pratiquement dans toutes les offensives algériennes contre le Kenya. D’ailleurs, c’est son penalty victorieux qui a ouvert le chemin du succès aux Verts. Mais il est vrai qu’il n’aura pas la tâche facile face à l’un des meilleurs défenseurs au monde. Place au spectacle !

Sabaly-Ryad Mahrez
L’un des meilleurs Sénégalais contre la Tanzanie, le latéral Youssouf Sabaly a été intraitable sur son flanc gauche. Défen­sivement et offensivement, le Bordelais a rendu une copie propre. Mais cette liberté offensive devra être contrôlée, car en face il aura à faire à un certain Ryad Mahrez. Capitaine des Fennecs, le Citizen, auteur du 2e but contre le Kenya, a annoncé la couleur en participant au succès de son équipe. Avec sa patte gauche, Mahrez est capable de délivrer des frappes, de donner de bonnes balles et aussi de faire appel dans les intervalles. Sabaly est averti.

Pape Alioune Ndiaye-Feghouli
Quand deux coéquipiers en club se retrouvent en Coupe d’Afrique, forcément ça donne du spectacle. Joueurs tous les deux de Galatasaray, Pape Alioune Ndiaye, milieu récupérateur, et Feghouli, milieu offensif, vont se défier au niveau de l’entrejeu, un secteur qu’ils connaissent bien. Très en jambes contre le Kenya, l’Algérien a terminé très fort sa saison turque. Et apparemment, c’est cette forme qu’il compte confirmer lors de cette Can. Bagarreur et agressif, «Pan» va sûrement ne pas lui donner l’occasion dans ce milieu de terrain où on annonce une farouche bataille.

Sadio Mané-Youcef Atal
Absent contre la Tanzanie, Sadio Mané est très attendu cet après-midi contre l’Algérie. Le meneur de jeu des Lions sera d’autant plus motivé que son pote à Liverpool, Mohamed Salah, a trouvé hier le chemin des filets avant de décrocher le ticket pour les 8e de finale. Se disant prêt pour le match contre les Fennecs, l’enfant de Bambali semble avoir hâte de retrouver les pelouses avec son sacre en Ligue des champions. Il aura en face un jeune latéral droit, prometteur, et dont on dit beaucoup de bien. Il s’agit de Youcef Atal. Le Niçois est très intéressant offensivement. D’ailleurs, c’est sur une de ses envolées sur le flanc droit qu’il a obtenu le penalty sur le premier but algérien. Mais il est vrai qu’il sera face à un sacré client qui va vite et qui se balade sur tout le front de l’attaque.

Ismaïla Sarr- Ramy Bensebaini
Ce duel entre Rennais sur le flanc droit de l’attaque des Lions pourrait ne pas avoir lieu si on sait que Sarr est incertain pour ce match. Mais déjà on imagine ce duel face au latéral gauche Bensebaini qui ne manquera pas de piquant. A défaut, Mbaye Niang pourrait se retrouver sur le chemin du défenseur algérien qui ne va pas chômer cet après-midi.

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here