PARTAGER

Krépin Diatta progresse dans le jeu au fil des matchs de l’Equipe nationale. Jeudi contre le Brésil à Singapour, le milieu offensif des Lions a encore rendu une copie propre, mais dans une position beaucoup plus reculée.

Avec sa bonne forme du moment dans le championnat belge avec le Fc Bruges, on avait des raisons de s’attendre à une belle prestation de Krépin Diatta face à l’ogre brésilien, en amical ce jeudi à Singapour.
A l’arrivée, il n’a pas déçu. Au milieu de certains noms ronflants comme Neymar, Casemiro, Coutinho et Arthur, tous prêts à «bouffer» tout adversaire dans l’entrejeu, Krépin a su se mettre à la hauteur de l’évènement. Ce qui n’était pas évident au vu du statut de l’adversaire, quintuple cham­pion du monde.

Il a gommé la
prestation pauvre du duo Kouyaté-Gana au milieu
Associé dans un milieu à trois, avec Cheikhou Kouyaté et Gana Guèye, il a su tirer son épingle du jeu. Et de quelle manière !
Dans une position de milieu offensif censé jouer derrière les trois attaquants (Sadio, Diédhiou, Sarr), Krépin a fait plus en reculant d’un cran pour mieux participer à la remontée de balle, souvent plombée par le jeu trop statique du duo Gana-Kouyaté. Absents en phase offensive et avec un jeu sans mouvement et trop latéral, les deux cadres du milieu ont d’ailleurs été remplacés logiquement en seconde période. Sidy Sarr et Pape Alioune Ndiaye ayant pris le relais.

Krépin : «On est en train de progresser et cela se sent»
Suffisant pour mesurer le degré d’implication de Krépin qui s’est battu à la récupération et qui a fait preuve de justesse technique en grattant quelques ballons chauds alors que son équipe était sous pression. Comme pour montrer que ses nouveaux habits de «meneur de jeu reculé» lui vont très bien.
Une nouvelle donne qui a sûrement fait plaisir au sélectionneur qui a dû se rendre compte que son jeune poulain commence à grandir. D’ailleurs, ses propos d’après-match en disent long sur sa détermination à se faire un trou dans la Tanière. «C’est un match qui était très difficile à jouer. On s’attendait à cela, mais on est content de réaliser une telle prestation. On s’est battu face à une grosse équipe vainqueur de la Copa America. L’équipe a montré un bon comportement. On est en train de progresser et cela se sent. Il n’y a pas de doute. Il faut continuer à travailler. Ce nul face au Brésil doit nous pousser à beaucoup travailler pour se hisser plus haut.» Des propos très matures.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here