PARTAGER

L’Union nationale des supporters des Etalons (Unse) a animé une conférence de presse, au stade du 4 août, ce mardi 29 août 2017, à Ouagadougou. Objectifs : présenter le nouveau matériel d’animation qu’elle a reçu de la Fédération burkinabè de football et informer le public qu’elle ne sera pas à Dakar, ce samedi pour soutenir les Etalons.

La Fédération burkinabè de football a offert du matériel d’animation composé de fanfare, de tambours et de maracas à l’Union nationale des supporters des Etalons. Le coût global de cet équipement est évalué à 5 900 000 de francs Cfa.
Mais au préalable, le président du Comité exécutif de l’Unse, Ablassé Yaméogo, a demandé qu’une minute de silence soit observée en mémoire des victimes du café Aziz Istanbul et du Dr Salifou Diallo. L’Unse, par la voix de son secrétaire général, Boukaré Tiendrébéogo, a remercié la Fédération burkinabè de football pour ce don.
Ce dernier a laissé entendre que ce don vient en prévision de la double confrontation contre le Sénégal comptant pour la qualification à la Coupe du monde 2018, le 2 et le 5 août 2017. Egalement, ce geste de la fédération est dû «à la hauteur du travail abattu et à abattre par l’Unse».

«Nous sommes déçus du ministre des Sports»
Malgré ce don de la fédération, l’Union nationale des supporters des Etalons a annoncé qu’elle risque de ne pas effectuer le déplacement à Dakar ce samedi 2 août 2017 pour soutenir les Etalons. Pour cause, elle a demandé au ministère des Sports et des loisirs de lui fournir un car pour le déplacement, mais il n’y a pas eu de réponse et jusqu’à l’heure de la conférence de presse. Ils disent n’être au courant de rien. Un supporter mécontent se lève et dit : «Nous sommes déçus du ministre», un autre nous chuchote à l’oreille que  «le ministre dit qu’il n’a pas l’argent».
L’Union nationale des supporters a laissé entendre que tout serait parti de la dernière Coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017. En effet, depuis leur retour de cette compétition, l’Unse est livrée à elle-même ne bénéficiant plus du soutien de leur ministère de tutelle.
Cette atmosphère qui règne est inquiétante quand on connait la valeur de l’Unse dans la mobilisation des supporters. Egale­ment, compte tenu de l’enjeu c’est-à-dire une qualification historique en Coupe du monde, ce problème arrive au mauvais moment.
Néanmoins, l’Unse a laissé entendre que les Etalons ne seront pas orphelins à Dakar, car les Burkinabè vivant dans la sous région iront appuyer ceux vivant au Sénégal pour pousser le Onze national à la victoire. Boukaré Tiendrébéogo a lancé un message de soutien aux Etalons en ces termes : «Face à ce destin national, la mobilisation de tous les fils et les filles du Burkina Faso est plus qu’une nécessité. Elle est vitale.»
Lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here